Les Pyramides

Les pyramides d’Égypte, de tous les vestiges monumentaux que nous ont légués les Égyptiens de l’Antiquité, et notamment les trois grandes pyramides de Gizeh, sont à la fois les plus impressionnantes et les plus emblématiques de cette civilisation. Si elle fut, à son origine, destinée au roi, l’idée d’une sépulture pyramidale fut rapidement reprise par les proches du souverain. Khéops semble avoir été le premier à autoriser ses femmes à se faire élever un tel tombeau.

Tombeaux des rois, des reines et des grands personnages de l’État, dont l’édification remonte pour la grande majorité à l’Ancien Empire, la forme pyramidale de pierre accueille une ou plusieurs chambres internes reliées par des couloirs. La grande pyramide de Gizeh, construite par Khéops, fait partie des Sept Merveilles du monde antique et est classée au patrimoine mondial de l’humanité.

Construction

Les pyramides montrent, pour leur époque, le grand savoir des ingénieurs égyptiens capables de faire s’élever de tels monuments avec des moyens très rudimentaires. Les méthodes de construction des pyramides égyptiennes demeurent incertaines. Les données documentaires3 et archéologiques sur ces chantiers gigantesques restent très fragmentaires, tandis que les théories fleurissent et se multiplient, surtout depuis la fin du xixe siècle. Des centaines d’ouvrages consacrés à la pyramide de Khéops prétendent avoir enfin réussi à percer le mystère qui entoure sa construction. Les théories se focalisent généralement sur la Grande pyramide, partant du principe qu’une méthode pouvant expliquer sa construction peut également s’appliquer à toutes les autres pyramides d’Égypte. En fait, rien ne permet d’affirmer que les mêmes méthodes aient été appliquées à toutes les pyramides, de tous types, toutes tailles et toutes époques.

Mystères et fantasme

L’égyptologie naissante du xixe siècle posant plus de questions qu’elle ne pouvait apporter de réponses, des mythes modernes ont vite rempli les trous qu’elle avait laissés. Il faudra de longues années aux égyptologues pour tenter de faire tomber ces mythes, qui, malgré tout, restent encore bien vivaces dans la culture contemporaine. Ce qu’il reste de « mystères » ne sont en fait que des questions n’ayant pas encore de réponses unanimes. On peut citer : l’existence ou non de chambres cachées dans la pyramide de Khéops (avec les « trésors » qu’elles pourraient contenir), le protocole exact de construction des pyramides (si tant est qu’il fut unique), la période exacte de construction, ou encore la symbolique qu’avaient ces monuments aux yeux de leurs bâtisseurs.

It's only fair to share...Share on Facebook
Facebook
Share on Google+
Google+
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin