Ma’an Petra Treasury

Pétra est une ancienne cité située en Jordanie, au cœur d’un bassin bordé  de montagnes qui forment le flanc oriental de l’Arabah, grande vallée prolongeant le grand rift vers le nord et qui s’étend de la mer morte au golf d’Aqaba. Pétra est un véritable joyau qui mérite d’être apprécié à sa juste valeur. Elle est classée aupatrimoine mondial de l’Unesco et considérée comme l’une des nouvelles merveilles du monde.

 

Cette cité est sans aucun doute la plus importante de la Jordanie  car étant son site touristique le plus fréquenté et par conséquent le poumon de son économie. Vaste cité de pierre taillée par les Nabatéens, émérite peuple arabe qui s’est établi en Jordanie il y a plus de 2 000 ans.

Pétra constituait un carrefour stratégique du commerce de la soie et des épices, reliant la Chine, l’Inde et l’Arabie méridionale à l’Egypte, la Syrie, la Grèce et Rome.

L’Histoire de Pétra

Sa vallée étant particulièrement prisée pour sa facilité de défense, Pétra fît à plusieurs époques l’objet de convoitises. En effet,  la cité fût fondée vers le 6e siècle avant Jésus-Christ par les Nabatéens, un peuple de nomades qui s’établît dans la région et y installa un vaste empire s’étendant jusqu’en Syrie.

Malgré des tentatives du roi séleucide Antigone, de l’empereur romain Pompée et du roi Hérode le Grand pour avoir Pétra sous leur contrôle, la cité resta sous la domination des Nabatéens jusqu’en l’an 100 ap. J.-C. avant de tomber aux mains des Romains.

Elle était encore habitée à la période byzantine lorsque l’ancien Empire romain se tourna vers Constantinople, mais son importance déclina par la suite. La ville fût abandonnée pour un bon moment avant d’être  redécouverte par l’explorateur suisse Johann Ludwig Burckhardt en 1812

It's only fair to share...Share on Facebook
Facebook
Share on Google+
Google+
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Laisser un commentaire